Loolie & The surfing rogers aux côtés de Status Quo au Green Festival

rock-wide-web Green escape L’emblématique guitariste Rick Parfitt, seul membre originel de Status Quo avec son ami Francis Rossi, connu pour le cultissime « In the army now », est décédé le 24 décembre 2016 à l’âge de 68 ans…

Bref, ce n’est peut être pas ce monument de la musique rock britannique – dont il ne reste qu’un musicien des débuts – qui ramènera le plus de monde le 29 juillet à Craponne même si le glas n’a pas sonné pour ce groupe mythique. Les musiciens ne joueront pas plus de quelques dates en été, dont une seule en France en 2018, et ne feront plus leur traditionnelle tournée d’hiver en Europe, qu’ils assurent depuis 30 ans, ni les concerts de Noël en Angleterre.

 

rock-wide-web Green escape

Mais il y aura demain dimanche de très belles découvertes dont le groupe Loolie and ther Surfing Rogers à 15h.
Basé à Montreuil (city Rock) dans la proche banlieue parisienne, le groupe Loolie & the Surfing Rogers voit le jour il y a six ans. Le projet est articulé autour de la voix hors du commun de la chanteuse Loolie et de quatre musiciens passionnés de Soul et rock des sixties. Le groupe commence en interprétant un répertoire de reprises (Brenda Lee, Wanda Jackson…) et très vite les premières compositions voient le jour.

Une voix aussi enfantine que sucrée et sexy conjuguée à un saxo qui prend aux tripes sur fond d’un combo guitare/basse/batterie efficace et plein de finesse : this is The Surfing Rogers, this is the groove !

Le ramage s’accorde assurément au plumage ! Loolie (Hyat) maîtrise un look sexy-classe qui s’accorde à la perfection à sa voix et son visage empreints de douceur d’où pointe pourtant une once de sauvagerie (dont les fans raffolent). Mat le rouge (Mathias), séduisant lead sax du groupe incarne le mythe moderne de l’homme – bad boy rock – dont toute l’activité est tournée vers la création (les groupies en frissonnent).

Le jeu déchirant du sax prend appuie sur un accompagnement de luxe inspiré par l’esprit des Jim Murple Memorial et des Dapkings, fameuses formations rock steady. Mais Loolie and the Surfing Rogers, c’est aussi une fusion entre une chanteuse d’origine Kabyle, des musiciens alternatifs français et un amour commun de la musique noire américaine.

On y déguste la guitare d’Antoine Pozzo Di Borgo (Têtes Raides), la batterie d’Eric « Rico » Delloye (Fundé) et la basse de Grégoire Fauque (Guts) via des sonorités Surf, Early Soul et Rock’n Roll qui nous téléportent dans les 60th. La voix de Loolie Brenda, qu’on décrit souvent à la croisée de Brenda Lee et de Wanda Jackson, apporte au tout une couleur authentique et fraîche.

 

 

16h45 – Originaires de Lake Jackson, Blue Water Highway tire ses influences d’un savant mélange des cultures du Texas et de la Louisiane. Ses deux membres fondateurs, Zack Kibodeaux et Greg Essington se sont rencontrés au lycée avant d’étudier la musique chacun de leur coté sans jamais se perdre de vue. La formation actuelle se compose toujours de Zack et Greg ainsi que de Catherine Clark, ancienne chanteuse d’opéra qui vient compléter ce qui fait l’une des caractéristiques du groupe : les harmonies à trois voix. Avec eux sur scène, Kyle James Smith à la basse et Zach Landreneau au claviers, lap-steel, accordéon, guitare « et tout instrument ayant jamais existé »… Extrait de leur premier album en 2015, Things We Carry, le titre Medicine Man deviendra la chanson phare de leurs concerts. Leur dernier album prévu cette année fait de Blue Water Highway un des groupes les plus en vogue de la scène texane actuelle.

18h45 – Après plus de 40 ans de carrière, Status Quo connaît toujours un succès phénoménal avec plus de 120 millions de disques vendus. Leurs tubes Pictures of Matchstick Men, In the Army Now, Rockin All Over the world et leurs 5500 concerts ont marqué des millions de personnes et ont fait de Status Quo un véritable monument de la musique rock britannique.En 2007, le groupe sort un nouvel album intitulé In Search Of The Fourth Chord, qualifié par la critique de meilleur album depuis le mythique Whatever you want sorti en… 1979 ! En 2009, les Enfoirés ont repris In The Army Now pour leur campagne annuelle, réarrangé par Jean-Jacques Goldman. Véritable monument du rock britannique, leur dernier album intitulé « Aquostic » est sorti en 2014.

20h30… Après le remarqué Black To Blue, Gaëlle Buswel revient avec son 3e album New day’s waiting (sorti en 2017 en France, Europe et Japon). Enregistré entre la France et Austin, Texas, c’est un album coloré de Folk, Rock 70’s et de Blues Rock, à la fois hommage à ses influences et bien ancré dans son époque, défendu sur scène avec un enthousiasme contagieux. Véritable bête de scène, elle a plus de 500 concerts à son compteur (dont le fameux festival d’été de Quebec au Canada, une tournée au Japon, en Polynésie et aux Etats Unis ), joue dans de belles salles parisiennes telles que la Cigale, La café de la Danse, le New Morning, Le Divan du monde…. et a assuré des ouvertures de scène pour ZZ Top, Beth Hart, Louis Bertignac, James Hunter Six ou Jonny Lang…

 

29 juillet – Green Festival Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire)