Abrial & Jye : l’Arnaque tour et album

rock-wide-web abrial & Jye afficheTournus, Châlon-sur-Saone, Anger et les Franco de la Rochelle sont les dernières dates de la tournée l’Arnaque : du titre du dernier opus de Patrick Abrial, de retour sur scène avec Jye. Concerts et album à ne pas manquer !

Patrick Abrial… Je vais vous la faire courte et précise pour vous éviter de googliser l’artiste et d’y passer la nuit ! Car le bonhomme a commencé sa carrière en 1966 et, bien qu’il se soit retiré de la scène quelques décennies, il a tellement tourné qu’il est hautement improbable que son nom vous soit inconnu. Et tout pareil pour sa musique ! Car après avoir mis ses tripes, sa hargne et sa gouaille au service de la chanson française, il a exploré quasiment tous les styles musicaux avec talent sans jamais y laisser son âme.

Chanson française

rock-wide-web abrial & Jye affiche6 albums et autant de 45tr marquent la première décennie de la carrière de Patrick Abrial. Beaucoup se souviennent de Chanson pour Marie ou de Ma femme, ma guitare et mon chien.

Mais Condamné Amour en 1976, est sans doute l’album de la maturité avec  la chanson éponyme qui, accompagnée à l’harmonium, est une combinaison à mi-chemin de Léo Ferré et Mama Béa et le titre Requiem pour un roi fou, une version librement adaptée de Le roi se meurt de Ionesco. L’artiste glisse doucement de la ballade folk à la chanson à texte, flirtant avec le rock progressif, puis la chanson rock…

L’ère du rock 

rock-wide-web abrial & Jye affiche

Patrick Abrial rejoint en 1976 le groupe rock Stratagème qui, au fil de sa carrière, a vu défiler une bonne partie de la crème des musiciens français : de Philippe Kalfon (Odeur, Taï-Phong, Renaud Hantson…) à Aurélien Ouzoulas (Satan Jokers…) en passant par Robert Belmonte (Océa

n), Rémy Devillard (Shakin Street, Challenger…), Jean-Pierre Pollet (Fabienne Shine…), Philippe Dauga, Vincent Palmer, etc.

L’aventure commune dure 4 ans avant que Patrick n’enchaîne sur Abrial’s, une formation familiale puisqu’avec son fils, le génialissime guitariste Thibaut Abrial (Michel Berger, Johnny Hallyday, Trust, Montserrat Caballé, Renaud Hantson, Jannick Top…).

Le come back

A l’exception d’un album de fables de La Fontaine en 1995, qui ne porte même pas son nom, c’est le grand silence. Pendant une vingtaine d’années, avec son fils Thibault, il compose, réalise et arrange pour d’autres artistes : Andrea Bocceli, NO, Yvonne Chaka Chaka, Ten Tenors, etc. et pour des longs métrages, des séries, des téléfilms, des publicités, des musées, pour l’événementiel, des expositions et des sons et lumières dans le monde entier.

Et puis voila qu’un jour de 2015 Patrick croise la route de Jean-Yves Hellou – Jye – compositeur et guitariste rock, un éminent musicien très discret passé par la musique bretonne et le hard rock. La magie opère. Abrial quitte le confort de son studio. Les deux comparses prennent, la route guitare dans le dos, pour déposer un peu de magie dans les cages à miel d’un large public : ceux qui ont suivi ses débuts il y a plus de 50 ans et tous les autres !

En mai 2018, après quelques jours de studio, L’Arnaque est dans les bacs de tous les bons disquaires. Et Abrial & Jye sont encore sur les routes jusqu’au 13 juillet prochain où ils retourneront aux Francofolies. Surveillez bien les programmations : il est impossible qu’il demeurent sages bien longtemps !

 

« Chansons françaises rock

Entre Belleville et le cosmos

L’histoire des Humains,

Leurs amours, leurs désirs

Leurs colères, leurs rires

Quelque part entre Pink Floyd et le Moyen-Age

La guitare enveloppe les mots

Pour les faires gonfler comme des bulles bleues

 

Dans les neurones

Ca chante, ça parle, ça crie, ça riff, ça blues…

Cauchemars magnifiques

Ou comptines électriques

Et tout ça pourquoi ?

Se faire plaisir,  se faire du bien avec vous et surtout donner l’envie d’être vivant, bien vivant ! »

 

 

rock-wide-web abrial & Jye affiche